Le robot-chien Spot de Boston Dynamics lors d'une demonstration.

Boston Dynamics : sortie du SDK de son robot-chien Spot

 

Après avoir annoncé fin septembre 2019 la commercialisation de Spot sous forme de leasing, Boston Dynamics vient de dévoiler le kit de développement logiciel (SDK) de son robot quadrupède sur GitHub. Cette étape constitue un pas de plus vers la commercialisation des autres robots de l’entreprise.

Le SDK désormais disponible pour tous les développeurs

Boston Dynamics, propriété du Japonais SoftBank, annonce la mise à disposition publique sur GitHub du kit de développement logiciel de son robot-chien Spot. Ce qui permettra aux développeurs, professionnels comme amateurs, de concevoir de toute pièce de nouvelles fonctionnalités pour Spot. Jusqu’ici, le SDK du robot-chien n’était disponible qu’aux « early adopters », c’est-à-dire aux développeurs ayant adhéré au programme depuis ses débuts.

Si le programme est désormais disponible en open source, les développeurs bénéficiant du SDK via GitHub devront toutefois impérativement devenir des « early adopters » s’ils veulent se voir confier un exemplaire de Spot afin de tester leur code. Un moyen pour la société de garder tout de même la main sur sa création.

D’après Michael Perry, Vice-président de Boston Dynamics, la publication de ce SDK servira à « développer des applications customs qui permettront à Spot de réaliser des tâches utiles pour un large éventail d’industries ». L’utilisateur pourrait « créer des contrôles personnalisés, intégrer les informations des capteurs dans des outils d’analyse de données et concevoir des commandes qui étendent les capacités de la plateforme d’origine », a-t-il ajouté.

Spot a déjà fait ses preuves dans le BTP

Pour illustrer l’utilité de ce kit de développement, Boston Dynamics a cité en exemple la firme HoloBuilders. Cette entreprise spécialisée dans les travaux publics avait utilisé le SDK pour doter son Spot de nouvelles fonctionnalités. « Avec ce qu’ils ont développé, les travailleurs peuvent utiliser un téléphone pour apprendre au Spot comment documenter un chemin autour d’un chantier de construction. Par la suite, Spot naviguera de manière autonome sur ce chemin et prendra 360 images qui iront directement dans leur logiciel de traitement » a indiqué Boston Dynamics.

Parmi les autres secteurs susceptibles d’utiliser cet automate quadrupède, figurent les services de sécurité ou de police, pour (par exemple) inspecter des colis ou bagages suspects.

Un pas de plus vers la commercialisation d’autres modèles

Selon le site Engadget, Boston Dynamics publie le SDK de Spot pour préparer la commercialisation d’autres modèles de robots mis au point par le groupe. Il s’agit notamment de son robot humanoïde Atlas, capable de gravir des obstacles et de suivre un parcours, ou Handle, qui pourrait contribuer à révolutionner la manutention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *