Ecran d'un ordinateur affichant des algorithmes

Tech : Pohoiki Beach, le nouvel ordinateur Intel doté de huit millions de neurones

 

Intel vient de dévoiler son nouvel ordinateur nommé Pohoiki Beach doté de 64 puces Loihi pour huit millions de neurones. Ce chiffre fait encore pâle figure devant le cerveau humain, composé de 86 milliards de neurones, mais Intel espère atteindre 100 millions de neurones avant la fin de l’année.

Une puissance 10 000 fois supérieure à celle des processeurs traditionnels

Lors du sommet Electronic Deturgence Initiative 2019 de la Defence Research Projects Agency (DARPA) à Detroit (Michigan), Intel a dévoilé un système baptisé «Pohoiki Beach», un ordinateur à 64 puces capable de simuler 8 millions de neurones au total. C’est encore bien loin des capacités du cerveau humain estimées entre 86 et 100 milliards de neurones. Mais déjà mille fois mieux que ce que proposent les processeurs traditionnels. En effet, selon Intel, Loihi (la puce dont est doté Pohoiki Beach) peut traiter l’information jusqu’à 1000 fois plus rapidement et 10 000 fois plus efficacement que les CPU sur certaines applications spécialisées. Précisions que chaque puce Loihi a une taille de matrice de 60 millimètres et contient plus de 2 milliards de transistors, 130 000 neurones artificiels et 130 millions de synapses, en plus de trois noyaux de Lakemont qui gèrent l’orchestration de tâches.

« Une consommation d’énergie 109 fois inférieure à celle d’un GPU »

Au niveau de la consommation, la puce Loihi n’a également pas son équivalent sur le marché actuel. Chris Eliasmith, co-directeur général d’Applied Brain Research et professeur à l’Université de Waterloo, rapporte qu’« Avec la puce Loihi, nous avons été en mesure de démontrer une consommation d’énergie 109 fois inférieure à celle d’un GPU, et 5 fois inférieure à celle d’un matériel spécialisé IoT. Mieux encore, lorsque nous multiplions le réseau par 50, Loihi maintient les résultats en temps réel et n’utilise que 30 % d’énergie en plus, alors que le matériel IoT utilise 500 % d’énergie en plus et n’est plus en temps réel ».

Et Intel ne vas pas s’arrêter là. La firme souhaite développer un système à 100 millions de neurones d’ici la fin de l’année, baptisé Pohoiki Springs. Ce sera un pas de plus pour l’intelligence artificielle.

Réservé pour l’instant au domaine de la recherche

Le directeur général d’Intel Labs, a précisé que « Pohoiki Beach sera désormais disponible pour plus de 60 partenaires de l’écosystème de recherche Intel, qui utiliseront ce système spécialisé pour résoudre des problèmes complexes nécessitant une puissance de calcul intensive ». Il n’est donc pas destiné au public, pour le moment.

Avec Pohoiki Beach, les chercheurs auront l’opportunité de mettre à profit de nouveaux algorithmes neuronaux dans différents domaines tels que le codage parcimonieux ou la localisation et la cartographie simultanées (SLAM). De plus, comme le cerveau humain, ces algorithmes peuvent apprendre et s’adapter en fonction des données.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *