Clubhouse enfin sur Android

Le réseau social d’échanges audio va décliner très prochainement sa version Android. Juste à temps pour répondre aux plateformes concurrentes qui n’hésitent pas ces derniers temps à empiéter sur son terrain.

Attendue de longue date, la version Android de Clubhouse est désormais là. On s’y achemine à tout le moins, ainsi que l’a annoncé la plateforme le 9 mai dernier. Comme pour la version iOS, les utilisateurs américains ont eu l’heur d’accueillir la nouvelle déclinaison en version bêta avant tous les autres. Le reste de la planète pourra en profiter dans les tout prochains jours. En perspective de cela, il est recommandé aux internautes intéressés de se rendre sur la Play Store, le magasin d’applications de Google, pour se faire enregistrer à l’avance. Pour autant, cette préinscription ne signifie pas que l’utilisateur pourra accéder à Clubhouse lorsque l’application sera disponible. Il faudra pour ce faire être parrainé par un utilisateur de l’application.

Une tendance qui s’essouffle

La nouvelle de l’arrivée de Clubhouse sur Google ne pouvait pas mieux tomber pour le réseau social. Car depuis quelques semaines, elle fait l’objet d’une politique relativement agressive de la part de plusieurs plateformes concurrentes. Ces dernières appâtées par le succès du réseau social de conversations audio née il y a un an à peine, n’ont pas hésité à leur tour à s’engager dans la promotion de contenus vocaux. C’est ainsi que Twitter a lancé Spaces, son service d’échanges audio entre abonnés sur le même modèle que Clubhouse. Facebook prévoit d’en faire autant dans les prochaines semaines. Pareil pour des plateformes comme LinkedIn, Slack ou encore Reddit. Une véritable frénésie motivée par l’accueil favorable du public à l’endroit de Clubhouse. Fort de sa croissance rapide, le petit nouveau que Twitter a par ailleurs cherché à acquérir en vain a été récemment valorisé à 4 milliards de dollars. Une levée de fonds censée aider les responsables à faire grandir la plateforme a été également organisée.

Mais la tendance semble s’essouffler ces derniers temps. En témoigne le nombre de téléchargements en chute constante depuis deux mois sur iOS. Les chiffres s’établissent à 922.000 téléchargements au total s’agissant du mois dernier à travers le monde, contre 2,7 millions en mars et plus du triple en février.

Parallèlement, Clubhouse fait face à des craintes de certaines autorités étatiques sur sa gestion des données personnelles des utilisateurs. Autant dire que le plus dur commence pour ce nouveau-venu à qui les grands ne veulent décidément rien céder.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.