Une capture d'écran du fil de discussions dans Slack

Slack : le stockage régional des données bientôt disponible

 

Il y a quelques jours, Slack a annoncé qu’il testait auprès d’une poignée d’entreprises en Allemagne un stockage régional des données générées par son application de collaboration. Cet hébergement sera d’abord disponible pour la région Europe de l’Ouest. Et c’est l’Allemagne qui ouvrira le bal en décembre.

50% des utilisateurs quotidiens de Slack se trouvent en Europe

La plateforme collaborative Slack proposera d’ici à la fin de l’année à ses clients entreprises de choisir dans quelle région AWS héberger leurs données. Actuellement disponible en version bêta uniquement, cette nouvelle fonctionnalité sera commercialisée dans les prochains mois. L’éditeur commencera par l’Allemagne, où un stockage régional (datacenter) sera installé à Francfort. Pour la France, la date n’est pas encore fixée. Cette option d’hébergement local des données devrait être proposée d’ici le 1er ou le 2ème trimestre 2020.

A ce jour, la majorité des données échangées à travers la solution de collaboration de Slack sont stockées sur des datacenters américains. Or 50% des 10 millions d’utilisateurs quotidiens de Slack se situent en dehors des Etats-Unis et évoluent dans tous les secteurs d’activité. Pour ces entreprises situées hors des Etats-Unis, cette absence de stockage régional constitue un frein à une utilisation plus étendue du logiciel ou à son adoption. Cela est encore plus handicapant dans des secteurs d’activité fortement réglementés comme la finance, la santé ou l’administration. Avec la disponibilité de datacenters en Europe, Slack anticipe sur une concurrence qui rentrerait dans la brèche. Il renforce également la relation avec sa clientèle. Et si l’Allemagne a été choisie pour tester le service, c’est parce qu’elle a un grand nombre de clients Slack sur son territoire.

« Durant la phase de bêta, la gestion des clés de chiffrement ne sera pas disponible »

« Nous voulons apporter Slack aux grandes entreprises réglementées et à de nouveaux secteurs d’activité », a expliqué Ilan Frank, directeur produit entreprise de l’éditeur, qui espère maintenant voir se développer de nouveaux types d’usage de la messagerie instantanée. Il a ajouté que « Cette fonctionnalité doit être accessible techniquement et financièrement ». Ce qui signifie que le choix de la localisation des données sera proposé gratuitement à tous les clients Entreprise, c’est-à-dire à ceux ayant souscrit un abonnement Plus ou Enterprise Grid.

Ilan Frank rappelle qu’« Un canal connecté au sein de Slack, c’est un endroit où vous pouvez avoir une conversation de groupe. Cela permet de créer un réseau Slack au-delà d’une collaboration interne à une entreprise ». Enfin, il précise que « l’index de recherche sera toujours chiffré [avec les clés du client] et stocké dans la région voulue ». Mais, « durant la phase de bêta, la gestion des clés de chiffrement ne sera pas disponible » pour les entreprises désireuses de participer au programme. Il faudra attendre la commercialisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.