Des lunettes connectées que Facebook projette de fabriquer

Lunettes connectées : Facebook travaille sur ses Ray-Ban en partenariat avec Luxottica

 

Facebook s’est associé à la marque Luxottica, fabricant des célèbres Ray-Ban, pour développer ses propres lunettes connectées, ont indiqué CNBC et The Information cette semaine. Ces lunettes, dont le projet porte le nom de code interne « Orion », sont conçues pour remplacer les smartphones. Elles devraient arriver sur le marché entre 2023 et 2025.

Après Microsoft et Google, Facebook sera le prochain géant du numérique à s’intéresser aux lunettes connectées. D’après CNBC et The Information, le réseau social travaillerait depuis plusieurs mois sur des lunettes intelligentes sous le nom de code « Orion », dans ses laboratoires Facebook Reality Labs situés à Redmond, dans l’État de Washington. En raison des difficultés survenues dans le projet, Facebook aurait appelé en renfort la marque de lunettes Luxottica, qui fabrique les célèbres Ray-Ban.

De parfaites remplaçantes des smartphones

Les lunettes connectées de Facebook devraient permettre de passer et recevoir des appels, de prendre des photos et des vidéos et de les publier sur les réseaux sociaux un peu comme les Spectacles de Snapchat. C’est pourquoi, elles seraient équipées d’un micro, de mini haut-parleurs sur chaque branche et d’un capteur photo-vidéo sur le devant. L’on peut supposer qu’elles permettront également d’accéder à Facebook, de publier des mises à jour, d’afficher en temps réel des informations telles que l’actualité, la météo, la bourse, ou tout simplement des notifications provenant des réseaux sociaux. Bien sûr, ces lunettes connectées fonctionneront avec une connexion Bluetooth ou Wi-Fi. Avec toutes ces caractéristiques, elles sont clairement dédiées à remplacer nos smartphones actuelles.

Ces lunettes intelligentes devraient potentiellement fonctionner avec un assistant intelligent que Facebook est en train de développer pour concurrencer Google Assistant, Alexa, Cortana et Siri. Cet assistant vocal servira de clavier pour ses lunettes. Celles-ci sont en outre accompagnées d’un dispositif en forme d’anneau qui permettrait aux utilisateurs de saisir des informations via un capteur de mouvement. Cet appareil s’appelle Agios.

Plusieurs collections prévues

Le projet « Orion » prévoit la création d’une collection avec plusieurs modèles différents, réunis pour l’instant sous le code « Stella ». Mais il faudra attendre entre 2023 et 2025 pour voir ces lunettes arriver sur le marché. Avant cela, Facebook doit d’abord résoudre certains problèmes comme la trop grande taille des lunettes et la faible autonomie de leur batterie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.