Un nuage de réseaux internet (image de Starlink).

Etats Unis : SpaceX envisage de se séparer de Starlink pour l’introduire en Bourse

SpaceX envisagerait de faire de Starlink une entité commerciale distincte pour pouvoir l’introduire en Bourse. Cela lui permettrait d’amasser assez de fonds pour, un jour peut-être, « financer une ville sur Mars ».

SpaceX aurait l’intention de créer une entité commerciale distincte autour de Starlink, son projet de réseau internet ultra rapide par satellite. Elle pourrait ensuite l’introduire en Bourse. L’annonce n’a pas été faite par Elon Musk, mais par la présidente de SpaceX, Gwynne Shotwell, lors d’une réunion avec des investisseurs chez JPMorgan Chase & Co. « En ce moment, nous sommes une société privée, mais Starlink est le type d’affaires que nous pouvons pousser à introduire en bourse », explique-t-elle, comme le rapporte Bloomberg. Pour autant rien ne semble encore finalisé.

Un responsable du projet a par la suite confirmé à Quartz que SpaceX envisage bien une scission « dans les années à venir ».

Starlink promet un Internet 5 à 10 fois plus rapide

Starlink est le projet de réseau internet ultra rapide par satellite d’Elon Musk. La constellation de satellites en orbite basse doit proposer Internet avec une couverture mondiale. Elle permettra d’obtenir un temps de latence de 25 à 35 millisecondes, contre les 600 millisecondes des systèmes actuels. Une première vague de lancements a permis de déployer une soixante de satellites Starlink le 24 mai 2019. Actuellement, l’entreprise américaine en aurait déjà déployées 242 et vise le nombre de 42.000.

Gwynne Shotwell promet un prix « inférieur à ce que vous payez actuellement pour environ cinq à 10 fois la vitesse ».

Pour Elon Musk, fondateur de SpaceX, l’objectif de Starlink a toujours été de générer du profit pour financer son projet de colonisation de Mars. « Ceci est destiné à générer une quantité importante de revenus et à aider à financer une ville sur Mars », avait-il déclaré lors de la présentation de Starlink. Elon Musk a déclaré par le passé qu’il n’introduirait pas son entreprise en Bourse tant qu’elle n’opérerait pas de transports réguliers de personnes entre la Terre et Mars.

Une nouvelle qui va ravir les investisseurs

Une introduction en Bourse va en tout cas plaire à certains employés et aux investisseurs de SpaceX. Ces derniers ont jusqu’à présent eu des moyens limités de posséder des parts de SpaceX, qui est devenu l’une des sociétés de capital-risque les plus riches aux États-Unis en dominant l’industrie commerciale des fusées.

La société d’Elon Musk fait voler des satellites en orbite pour des clients, y compris l’armée américaine. Elle transporte aussi du fret vers la Station spatiale internationale (ISS) et veut maintenant envoyer des astronautes de la NASA dans l’espace, ainsi que des touristes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *