Paris-Orly (Crédits : Groupe ADP)

Groupe ADP : Ericsson se chargera de déployer le réseau mobile 4G/5G

 

Le groupe ADP, sa filiale Hub One et Air France vont s’associer à l’équipementier suédois Ericsson pour déployer le réseau mobile 4G/5G. Objectif : développer des cas d’usage autour du transport, de la sécurité et de l’expérience client.  

Le Groupe ADP, sa filiale Hub One et Air France ont annoncé le 10 juillet avoir choisi le suédois Ericsson, pour contribuer au développement d’un réseau mobile professionnel à très haut débit couvrant les aéroports Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly et Paris-Le Bourget. Ce partenariat vise à « optimiser la fluidité et la sécurité des opérations critiques et de l’expérience client », ont indiqué le Groupe ADP et Ericsson dans un communiqué.

Les infrastructures d’Ericsson présentent « un niveau de sécurité optimal

Le déploiement sera effectif sur l’ensemble des espaces extérieurs d’ici fin 2020 et en intérieur sur l’ensemble des zones publiques et des zones aérogares réservées aux professionnels d’ici fin 2021. Selon Edward Arkwright, directeur général exécutif du Groupe ADP et président de Hub One, le déploiement de ce réseau mobile 4G/5G permettra de renforcer la performance et d’accélérer la digitalisation des 120 000 professionnels travaillant quotidiennement sur les plateformes aéroportuaires parisiennes et de préparer la reprise du trafic aérien dans les meilleures conditions.

Le choix d’Ericsson répond aux problématiques actuelles « d’enjeux technologiques de souveraineté européenne », ajoute le communiqué. A ce titre, les infrastructures de l’entreprise suédoise présentent « un niveau de sécurité optimal qui permettra au Hub One de se conformer aux nouvelles obligations sécuritaires de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’informations ».

La transition entre la 4G et la 5G se fera sur deux ans

Hub One avait reçu, début février 2020, une licence 4G et 5G de l’Arcep pour l’exploitation d’une bande de fréquences professionnelles 4G/5G d’une durée de 10 ans. Le groupe ADP précisait alors que « les fréquences seront d’abord exploitées en 4G, mais sur un réseau déjà prêt pour la 5G et qui basculera dès lors que l’écosystème sera mature ». Cette transition devrait s’effectuer sur deux ans. Guillaume De Lavallade, CEO de Hub One, précise que la bande de fréquences attribuée va accélérer la transformation des compagnies et opérateurs de terrain. Parmi les cas d’application prioritaires figurent le portage du réseau mobile privé, distinct du réseau GSM, ainsi qu’une amélioration de la traçabilité des bagages des voyageurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *