Google test actuellement un dispositif basé sur l’intelligence artificielle, qui a pour objectif de permettre aux personnes aveugles et malvoyantes de faire du footing seules. (Photo : Google)

Google : bientôt un dispositif pour aider les aveugles à faire du footing

 

Google test actuellement un dispositif basé sur l’intelligence artificielle, qui a pour objectif de permettre aux personnes aveugles et malvoyantes de faire du footing seules. Baptisé « Project Guideline », il a été développé en collaboration avec l’organisation à but non-lucratif Guiding Eyes for the Blind.

Perçue généralement comme un danger pour notre espèce, l’intelligence artificielle souhaite ouvrir le champ des possibles à l’être humain. Microsoft a déjà mis au point Seeing AI, une IA qui permet aux aveugles de « voir » des photos ou de lire des textes. Aussi, des chercheurs des universités de l’Arizona et de Caroline du Nord ont réussi à développer une prothèse robotique grâce à laquelle les handicapés peuvent marcher en quelques minutes.

Maintenant, c’est au tour de Google d’œuvrer à ce que les personnes aveugles fassent du sport dehors en toute sécurité. En collaboration avec l’organisation à but non-lucratif Guiding Eyes for the Blind, la firme américaine a développé « Project Guideline », un système basé sur l’intelligence artificielle avec pour objectif de permettre aux personnes aveugles et malvoyantes de faire leurs footings sans avoir besoin de recourir à une aide extérieure.

Des signaux sonores dans les oreilles pour corriger la trajectoire

Pour utiliser ce dispositif, les coureurs malvoyants devront attacher un smartphone Android à un harnais spécialement conçu à cet effet et qui fait le tour de leur taille, et s’équiper d’un casque audio, lui-même connecté au smartphone. Ensuite, l’application Project Guideline prend le relais en s’apuyant sur un circuit préalablement établi sur lequel une ligne conductrice jaune aura été dessinée à même le sol, pour guider l’utilisateur au cours du jogging. Elle exploitera aussi les images filmées en temps réel par le smartphone. Lorsque l’application constate que son usager s’éloigne de sa ligne conductrice, elle envoie des signaux sonores dans une oreille ou dans l’autre, pour corriger sa trajectoire. Ce dispositif n’a pas besoin de connexion Internet pour fonctionner et est capable de prendre en compte certains paramètres tels que l’éclairage et la météo.

Un test réussi sur un parcours de 5 km

Actuellement en phase de développement, « Project Guideline » s’annonce déjà prometteur. En effet, dans une vidéo publiée par Google, on peut apprécier les prouesses de ce système à travers Thomas Panek, PDG de la société Guiding Eyes for the Blind, devenu aveugle des suites d’une maladie et jogger passionné. Pour la première fois depuis qu’il a perdu la vue, il a réussi à courir seul durant un parcours de 5 km, sans avoir recours à un chien-guide ou à une quelconque autre aide extérieure.

Toutefois, le dispositif reste encore largement perfectible. Il doit encore pouvoir gérer convenablement les aléas de la météo, les obstacles qui peuvent se placer sur la ligne à suivre (comme des feuilles mortes) et surtout faire sans cette bande jaune. Outre le jogging, cette technologie pourrait à terme concerner des déplacements de la vie quotidienne, d’ordinaire impossibles sans l’assistance d’un chien guide.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.