Le printemps des logiciels de sécurité informatique

La célèbre firme de cybersécurité McAfee pourrait changer de main très prochainement dans le cadre d’un accord de 10 milliards de dollars. L’opération serait la dernière en date dans un secteur très sollicité ces derniers mois.

Les entreprises de sécurité informatique ont la cote sur le marché. Et cela se voit à travers la convoitise qu’elles suscitent. L’une des plus connues d’entre elles, McAfee, est actuellement la cible d’une offre de 10 milliards de dollars de la part d’un fonds comprenant plusieurs sociétés de capital-investissement, dont Advent International, selon les informations du Wall Street Journal (WSJ) vendredi 5 novembre. Une nouvelle qui a fait grimper de 20 % le titre de l’éditeur du logiciel d’antivirus à la Bourse ce jour-là.

Le média américain de l’actualité des affaires par excellence croit savoir que l’accord pourrait intervenir ce lundi même si, précise la même source, les discussions pourraient toujours s’achopper. Reste qu’une telle opération une année de plein succès conclurait pour le groupe. Ce dernier scellait en effet quelques mois plutôt, un partenariat lui permettant de faire figurer par défaut sur les appareils de Samsung, son logiciel antivirus. McAfee a parallèlement vu ses résultats bondir de 23,3 % au premier semestre de l’année comparé à 2020.

Contexte favorable

Cette situation illustre une tendance généralement très favorable aux acteurs de la sécurité informatique à travers le monde ces derniers mois. Face au fléau des attaques informatiques à un niveau rarement connu, en cette année 2021, les entreprises particulières ainsi que les institutions gouvernementales ont fait du renforcement de leur sécurité en ligne une question de survie. L’administration de Joe Biden l’a même érigé en priorité, avec la promesse il y a quelques jours, d’offrir jusqu’à 10 millions de dollars pour toute information menant au célèbre groupe de hackeurs « Darkside », accusé par le FBI d’être responsable de l’attaque du Colonial Pipeline en mai.

À terme, le secteur de la sécurité informatique devrait générer 150 milliards de dollars cette année, à en croire les prévisions de l’entreprise américaine de conseil, Gartner cité par Le Figaro. De quoi renforcer le besoin des acteurs de se mettre en ensemble afin de s’assurer plus de chance de profiter de cette manne. L’Américain NortonLifeLock a ainsi mis la main sur son rival Avast en août dernier pour 8,6 milliards de dollars. Le géant de la cybersécurité née de cette opération appelle à une réponse conséquente de la part de McAfee. Son rachat annoncé, une aubaine ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.