Une mine souterraine éclairée.

De Beers : la mine à ciel ouvert Venetia deviendra souterraine

 

Standard Bank vient de débloquer les 4 premiers milliards de rands sur les 10 attendus pour le financement de la transformation de la mine à ciel ouvert Venetia en mine souterraine. Grâce aux travaux en cours, cette exploitation phare du groupe De Beers en Afrique du Sud prolongera sa durée de vie jusqu’à au moins 2047.

L’institution financière Standard Bank Group a fourni 4 milliards de rands sur un ensemble de financement par emprunt syndiqué de 10 milliards requis par le groupe De Beers pour l’approfondissement de sa mine à ciel ouvert Venetia. C’est le plus gros investissement unique dans l’industrie du diamant en Afrique du Sud et l’un des plus grands projets miniers actuellement en cours en Afrique. Grâce aux travaux en cours, cette exploitation prolongera sa durée de vie jusqu’à 2047 au moins.

Plus importante exploitation de De Beers en Afrique du Sud

La mine Venetia est située à 80 km de Musina (anciennement Messine) dans la province du Limpopo. Elle doit son nom à la réserve naturelle de 360 ​​km² près de laquelle elle se trouve. Ouverte pour la première fois en 1992, cette exploitation phare De Beers en Afrique du Sud a une production d’environ 4 millions de carats par an. Depuis 2021, elle a cessé son activité à ciel ouvert pour passer à une extraction souterraine pour prolonger sa durée de vie de plus de 20 ans. Le projet souterrain de Venetia (VUP) doit permettre au groupe d’accéder pleinement aux kimberlites K01 et K02 à profondeur. VUP va produire entre 4,5 et 5,5 millions de carats de diamants par an.

Un projet créateur d’emplois pour la communauté locale

Selon Moses Madondo, directeur général des opérations De Beers, la mine Venetia a créé, au cours de la première phase du projet, près de 3 000 emplois. Environ 1 700 de ces postes sont occupés par les membres de la communauté locale. Pour la prochaine étape, le groupe diamantaire souhaite créer, pour chaque poste à la mine, cinq emplois dans les communautés environnantes d’ici 2030. Moses Madondo estime que « le secteur minier a un rôle crucial à jouer pour jeter les bases de collectivités durables ». C’est pourquoi De Beers se félicite « d’avoir collaboré avec la Standard Bank pour fournir une mine souterraine technologiquement avancée » afin de réaliser son « objectif de créer un impact positif et durable » sur la population d’accueil.

Une flotte de chargement autonome pour plus de sécurité

La filiale d’Anglo American a prévu de démarrer sa mine souterraine en 2023. Il y a quelques semaines, elle a publié une mise à jour détaillée sur les progrès effectués pour la transformation du site. Elle a notamment évoqué les avancées sur le déploiement de sa flotte de chargement autonome, clé du succès de l’exploitation. De Beers travaille sur ce projet avec Sandvik Mining & Rock Solutions qui fournit une gamme de machines comme les camions souterrains et les perceuses frontales. L’avantage de l’automatisation est lié à la sécurité et à la santé des employés, face aux risques que représentent les opérations d’exploitation sous terre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.