Une personne manipulant son smartphone, vue de dos.

IPhone : Apple prépare un écran uniquement visible par l’utilisateur

 

Pour éviter les regards indiscrets jetés sur nos iPhone et iPad, Apple travaille en ce moment sur une technologie unique. Elle permet à l’utilisateur seul de voir ce qui s’affiche sur son écran. Ce, grâce aux futures lunettes de réalité augmentée de la marque.

Appel prépare depuis un bon moment une paire de lunettes AR. Connue sous le nom d’Apple Glass, ces lunettes connectées pourraient bien sortir en septembre. Si l’on ne savait pas encore à quoi elles serviraient vraiment, tout semble clair à présent. Un brevet déposé fin mars par Apple, et publié dernièrement sur le site du bureau américain des marques et brevets (US Patent and Trademark Office, USPTO), décrit un système qui se sert de ces lunettes connectées pour masquer des contenus. Intitulée Privacy Screen, selon les rumeurs, cette technologie rendrait illisible le contenu d’un écran pour une personne qui regarde par-dessus l’épaule de l’utilisateur du téléphone iPhone ou d’un iPad. Elle remplacerait alors les filtres polarisants qui peuvent s’ajouter sur les écrans et qui permettent de réduire l’angle de vision.

Un écran noir pour les curieux

La technologie évoquée par le brevet d’Apple suggère que celui qui jette un regard curieux sur votre écran ne pourra rien voir, sauf du noir total. En effet, pour toute personne ne portant pas les futures lunettes connectées d’Apple, l’écran semble éteint. Dès lors, la manœuvre de l’utilisateur semblera étrange, voire loufoque dans les débuts puisqu’il pourra manipuler l’écran de son mobile sans que personne d’autre que lui ne puisse voir le contenu affiché. Très pratique donc pour protéger sa vie privée, mais il y a un hic….

Si l’utilisateur d’un iPhone ou d’un iPad n’a pas ces fameuses lunettes sur le nez, le mobile devient inutilisable. Aussi – évidemment – comme toujours chez Apple, ces lunettes ne pourront fonctionner qu’avec un mobile de la marque. Ce qui représentera un obstacle majeur dans leur adoption par un large public.

Plus fort que le Privacy Shade de BlackBerry

Pour rappel, les filtres polarisants font de plus en plus partie des accessoires de nos téléphones. Ils s’ajoutent au code PIN et au lecteur d’empreinte digitale pour cacher le contenu des écrans. On pense notamment aux filtres des smartphones BlackBerry, qui utilisent la fonctionnalité Privacy Shade. Cependant, la grande différence entre la solution proposée par Apple et la fonctionnalité de BlackBerry réside dans le fait que cette dernière vous oblige à déplacer votre doigt sur la partie de l’écran que vous souhaitez lire. De plus, Privacy Shade noircit également le reste du contenu, ce qui pourrait attirer davantage l’attention d’une personne curieuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *