Elon Musk jette son dévolu sur Twitter

L’entrepreneur à succès a pris une participation significative au capital du réseau social à l’oiseau bleu dont il a récemment critiqué le manque de liberté d’expression.

À la tête d’une fortune estimée par Forbes à 300 milliards de dollars – faisant de lui l’homme le plus riche de la planète – Elon Musk peut littéralement s’offrir le monde. Mais Twitter semble le suffire pour l’instant. Il vient d’en acquérir pour environ trois milliards de dollars, 9,2% des parts, selon un dossier réglementaire de la SEC, l’autorité américaine de régulation des marchés, révélé lundi 4 avril.

Grâce à cette prise de participation conclue depuis le 14 mars et qui lui procure 73,5 millions d’actions, le patron de la firme d’automobiles électriques, Tesla, devient le principal actionnaire de Twitter, suivi du fond d’investissement Vanguard détenteur de 8,79 % d’actions, selon l’entreprise spécialiste des données propres aux marchés financiers, Refinitiv, citée par Reuters.

Prises de position

Cette entrée de Musk au capital de Twitter est d’autant plus intrigante qu’elle fait suite à plusieurs prises de position majeures de sa part concernant la plateforme. Twitto invétéré depuis ses débuts en 2019, le natif de Pretoria n’hésite pas à soumettre des questions d’intérêts pour ses entreprises Tesla et Space X notamment à l’appréciation de ses 80 millions d’abonnés. Quitte à s’attirer parfois les réprimandes de la SEC. Comme en 2018 quand il avait évoqué, à la surprise générale et manifestement sans fondement, l’idée d’un retrait de Tesla de Wall Street.

Plus récemment, le multimilliardaire a critiqué le réseau social pour sa politique jugée attentatoire à la liberté d’expression. Il avait notamment appelé ses abonnés à se prononcer via un sondage – un de plus – à cet effet. Le résultat fut sans appel avec 70% de votes répondant par la négative. Interrogé quant à l’éventualité de créer sa propre plateforme respectueuse de ce principe et dotée d’un code source ouvert, Musk avait répondu « j’y songe sérieusement ».

Des interrogations

Aurait-il décidé à travers cet investissement de participer au changement de Twitter depuis l’intérieur ? Le cas échéant, comment compte-t-il y parvenir ? Quid de l’influence de ses prochaines interventions sur la plateforme ?

Autant de questions qui ont surgi depuis la divulgation de la nouvelle à propos de la prise de participation du trublion homme d’affaires à laquelle les marchés ont bien réagi. Les actions de la firme numérique ayant bondi de 27% lundi. Quant à Musk, il vient de demander aux twittos via un sondage, s’ils souhaitaient avoir l’option de modification de tweet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.