Des exemples de portraits réalisés avec ces selfies

AI Portraits : Une IA gratuite pour métamorphoser un selfie en œuvre d’art

 

Une équipe de cinq chercheurs a mis au point une application qui permet aux internautes de transformer un simple selfie en une véritable œuvre d’art. Elle est gratuite et accessible à tous. Au-delà d’un certain aspect ludique, cette IA est avant tout une invitation à la réflexion autour de l’histoire de l’art.

Avec FaceApp, les internautes s’amusent à vieillir, rajeunir, à se transformer en femme ou en homme. Désormais, ils pourront également transformer leurs selfies en véritables œuvres d’art, du genre La Joconde de Leonard de Vinci. Cette métamorphose est possible grâce à une intelligence artificielle créée par une équipe de cinq chercheurs, pilotés par Mauro Martino, chercheur et artiste en résidence au MIT-IBM Watson AI Lab.

Que propose l’IA ?

L’application redessine les contours, les couleurs et les traits des visages pour être fidèle au selfie, exactement comme les portraits des peintres du XVe siècle l’étaient au modèle. Pour transformer un selfie en œuvre d’art, c’est assez simple. L’internaute se rend sur le site AIPortraits.com et importe une photo de sa bibliothèque. En quelques clics le site génère une peinture très fidèle du visage. En revanche, l’internaute ne peut pas choisir le style de la peinture. L’IA décide par elle-même selon les modèles, les décors, les teintes qu’elle connaît.

Aussi, il faut attendre plusieurs minutes avant que l’application ne produise le portrait de la photo. Précisons que AI Portraits n’autorise pas les selfies où la personne rit ou sourit. Elle les efface immédiatement. Les chercheurs expliquent cette restriction par le fait que « Les maîtres du portrait peignaient rarement les gens souriants parce que les sourires et les rires étaient souvent associés à un aspect plus comique, et peindre une expression aussi évidente était considéré comme déformant le visage du modèle ». Il faut savoir en outre que AI Portraits ne permet pas certaines fantaisies, comme les filtres photo. Par exemple, un selfie d’une femme noire ne sera pas redessiné comme celui d’un homme blanc. Ce qui permet de mettre en évidence certaines normes et valeurs.

Plus pédagogique que ludique

A cause de cette dernière particularité, certains utilisateurs pensent que AI Portraits n’est pas inclusive. L’IA serait également peu ludique. Les inventeurs rappellent que l’appli a une visée pédagogique. Elle invite à la réflexion autour de l’histoire de l’art, et en particulier de l’art du portrait, depuis la Renaissance (XIIe) jusqu’à nos jours. « Dans AI Portraits Ars, nous nous concentrons sur l’Europe du XVe siècle, qui est considérée par les historiens de l’art […] comme un point d’inflexion stylistique dans l’histoire du portrait, marqué par l’émergence de représentations réalistes d’individus », indique le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.