La tête d'un ventilateur.

Fnac Darty : record de ventes de climatiseurs et ventilateurs

 

Fnac Darty, le spécialiste de l’électronique et de l’électroménager, a vendu cinq fois plus de climatiseurs et ventilateurs cet été qu’à la même période l’année dernière. Il s’agit de la plu grosses vente réalisée par l’enseigne depuis 2004.

Les vagues de chaleur qui déferlent sur la France depuis plusieurs semaines font exploser les ventes de climatiseurs et ventilateurs chez les enseignes spécialisées comme Fnac Darty. Le leader de l’électronique et de l’électroménager français a constaté une véritable razzia dans ses magasins pendant cet été. Mi-juillet, il avait relevé une augmentation de 70% des ventes de climatiseurs et 27% pour les ventilateurs par rapport au début de la semaine caniculaire mi-juin. En une semaine, entre le 13 et le 20 juillet, il avait même écoulé dix fois plus d’appareils que les sept jours précédents. Une performance qui préfigurait un été radieux.

Une préférence pour la clim par rapport au ventilo

Cette semaine, Fnac Darty annonce que ses ventes de climatiseurs et ventilateurs ont été multipliées par cinq par rapport à l’an dernier. C’est un record en presque vingt ans. En effet, les ventes ont surpassé celles de l’été 2004, qui a succédé à la canicule de 2003. Au cours de cette période, les Français avaient littéralement dévalisé les magasins à la recherche des précieux produits météo. En 2022, la même ruée s’observe, mais avec une intensité plus importante à cause des vagues de chaleur successives.

Dominique Gandy, directeur d’activité Blanc et cuisines de Fnac Darty, précise que les consommateurs ont un penchant pour les climatiseurs, particulièrement efficaces pour refroidir une chambre. Ces appareils coûtent entre 200 et 1 000 euros, avec un prix moyen de 320 euros. Malgré le coût, ils s’arrachent comme de petits pains. On en trouve presque plus dans les magasins du groupe, qui ne reçoit ses commandes qu’une fois par an, entre avril et mai. La rupture de stocks s’observe aussi pour les rafraîchisseurs d’air et les ventilateurs. Ces équipements affichent des prix plus bas. Il y en a de 89,99 euros, voire à 110 euros.

Consommation énergétique contre niveau sonore

Si le climatiseur se vend mieux, c’est parce que les consommateurs considèrent qu’il impacte réellement la température d’une pièce. Le ventilateur, lui, refroidit l’air plus lentement. Aussi, il doit fonctionner plus longtemps pour éviter le coup de chaud. « Vous allez avoir l’impression de perdre 3-4 degrés avec un ventilateur alors qu’il ne fait que brasser de l’air chaud », explique Dominique Gandy. Le responsable souligne toutefois que les préférences dépendent largement du budget de chacun. Mais pas que.

Outre la puissance de rafraîchissement, les consommateurs prennent en considération la consommation énergétique. Sur ce point, le ventilateur a l’avantage d’avoir une consommation électrique moindre. Sa puissance varie entre 50 W et 200 W contre 200 W et 3500 W pour le climatiseur. Ce dernier a une consommation 62 fois plus élevée. Les clients prennent aussi en compte le bruit. A ce niveau, le ventilateur n’est pas privilégié car son niveau sonore se situe entre 60 et 65 décibels. Quoiqu’il en soit, les deux appareils apportent du confort. Ils sont indispensables particulièrement aux personnes âgées, aux femmes enceintes et aux bébés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.